Cabinet de curiosité

Le cabinet de curiosités ne se distingue guère de l’atelier. Les objets glanés sont disposés au gré d’une aléatoire mise en scène qui, par certains côtés, en souligne le bizarre au travers de l’hétéroclite. Les rencontres s’opèrent selon une forme d’inventaire dispersé à la Prévert, composent l’agencement d’un théâtre inattendu. « L’ambiance » ainsi créée préside à l’établissement de modèles particuliers, de formes incongrues. Les objets s’articulent, s’intégrent à un ensemble plus vaste toujours inscrit dans un désordre recomposé. Ces découvertes ordinaires se font prétexte à collages ou sculptures, deviennent la matière même de ces réalisations ultérieures comme ces ossements ou ces pierres étranges, échoués sur la plage de l’atelier d’Henry Moore. Les façonnages s’élaborent à partir du disparate…
pb_cabinet01

pb_cabinet02

pb_cabinet03

pb_cabinet04

pb_cabinet05

pb_cabinet06

pb_cabinet07

pb_cabinet08

pb_cabinet10

pb_cabinet21

pb_cabinet22

pb_cabinet16

pb_cabinet15

pb_cabinet20

pb_cabinet14

pb_cabinet13

pb_cabinet12

pb_cabinet11

pb_cabinet17

pb_cabinet18

pb_cabinet19